Vous cherchez un entrepreneur?

Soumettez notre formulaire rapide et obtenez des devis maintenant!

Vous cherchez un entrepreneur?

Soumettez notre formulaire rapide et obtenez des devis maintenant!

Table des matières

Travaux intérieurs

5 minutes de lecture

Les différents modèles de portes coulissantes

Par: Karine Dutemple

Travaux intérieurs

5 minutes de lecture

Les différents modèles de portes coulissantes

Par: Karine Dutemple

Travaux intérieursFenêtres et portesLes différents modèles de portes coulissantes

La porte coulissante présente un avantage de taille sur la porte à charnière : l’absence de battant. Cette caractéristique motive de plus en plus de propriétaires à vouloir l’intégrer dans leur intérieur. Au moment d’en faire l’achat, les options parmi lesquelles vous devrez faire votre choix seront nombreuses.

Afin d’y voir plus clair et de prendre une décision éclairée, voici un aperçu des différents types de portes coulissantes et des matériaux dans lesquels celles-ci sont disponibles.

Les modèles de portes coulissantes

Qu’est-ce qu’une porte coulissante? 

De façon générale, on peut dire qu’une porte coulissante est constituée d’une ou de deux portes suspendues sur un rail et dont l’ouverture latérale se fait grâce à des roulettes situées sur ce même rail. Les portes coulissantes munies d’une seule porte sont généralement réservées aux petits espaces tels que les garde-mangers ou les salles de bain. Afin de marquer le passage d’une pièce principale à une autre, on privilégie souvent l’autre modèle. 

Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet

Soumettez un projet et obtenez gratuitement 3 soumissions!

Les différents types de portes coulissantes 

Essentiellement, on peut dire qu’il existe trois types de portes coulissantes : la porte coulissante sur rail, la porte coulissante escamotable et la porte coulissante semi-escamotable. La porte coulissante standard présente la particularité de pouvoir s'ouvrir grâce à un système de rails situé dans le haut ou dans le bas de la porte. Bien que l’on utilise souvent ce modèle de porte pour créer une division entre deux pièces, celui-ci est aussi employé pour créer une division entre l’intérieur de la maison et la véranda.

Pour sa part, la porte escamotable s’ouvre également grâce à la présence d’un rail situé dans le haut de la porte. La principale différence qui l’oppose à la porte coulissante standard est la présence d’un caisson dans lequel la porte se range une fois l’ouverture complétée. Ce même caisson est dissimulé dans une cloison intégrée à l’intérieur des murs.

Étant donné la nécessité de créer cet espace de rangement pour la porte, l'installation de ce modèle est un projet de plus grande envergure. Malgré sa mise en place complexe, il faut dire que la porte coulissante escamotable possède le grand avantage de libérer de l’espace au niveau du sol ainsi que sur la surface du mur en raison de son mode particulier d’ouverture. De plus, l’espace libéré sur le mur rend possible l’utilisation de cet espace à d’autres fins. Néanmoins, n’oublions pas de souligner, au passage, que la porte coulissante escamotable est plus dispendieuse que la porte standard.

Parlons maintenant de la porte coulissante semi-escamotable. Bien que ce modèle de porte soit très semblable au modèle coulissant escamotable, son caisson est moins profond. Il en est ainsi pour permettre l’installation de la porte malgré la présence de murs moins profonds. Étant donné que le caisson de rangement est moins profond, une seule partie de la porte peut s’y insérer, l'autre porte (battante ou pivotante) demeurant visible.

porte coulissante en verre_Les différents modèles de portes coulissantes

Photo: Pixabay

Les différents types de matériaux 

Les modèles de portes coulissantes mentionnés précédemment sont disponibles dans plusieurs matériaux dont le bois, le PVC, le verre ou le verre trempé, l'aluminium ou le miroir. Mais comment faire un choix parmi toute cette gamme de possibilités? En jetant un coup d’œil sur les avantages et les inconvénients de chacun de ces matériaux.

Pour la porte coulissante en bois, on peut dire que son élégance et sa versatilité sont deux points qui jouent en sa faveur. En effet, il est autant possible de l’intégrer dans un décor moderne que dans un décor rustique. De plus, la porte coulissante en bois est très résistante et présente une longévité remarquable.

En outre, mentionnons qu’elle est disponible dans un grand nombre de couleurs, ce qui rend possible son intégration dans un grand nombre de décors. En contrepartie, il faut dire que la porte coulissante en bois demande plus d’entretien et que dépendamment du type d’essence de bois sélectionné, elle peut être particulièrement dispendieuse. Au sujet des portes coulissantes en bois, disons qu’il peut être intéressant de récupérer une vieille porte et de l’intégrer tel quel sur un rail. Son aspect rustique donnera un look unique à n'importe quelle pièce.

La porte coulissante en PVC, de son côté, s’avère être un choix qui offre un bon rapport qualité-prix et qui ne demande aucun entretien spécifique. Toutefois, il faut dire que son apparence lui confère moins de charme esthétique. De plus, sa légèreté la rend beaucoup plus vulnérable aux chocs, ce manque de durabilité étant aussi synonyme d'une longévité plutôt modeste.

porte coulissante_Les différents modèles de portes coulissantes

Photo: Pexels

Passons maintenant à la porte coulissante en verre ou en verre trempé. Étant donné le caractère moderne du verre, ce type de porte s’intègre à merveille dans les décors de ce type. Sa transparence permet de laisser entrer beaucoup de lumière à l'intérieur tout en affichant un look épuré. Étant donné la fragilité incontestable du verre, il est impossible de ne pas mentionner les difficultés inhérentes à son installation. De plus, en raison de la propension du verre à se salir facilement, il demande un entretien régulier.

Vous cherchez des experts pour votre projet de portes et fenêtres?

Remplissez le formulaire pour être mis en contact avec des entrepreneurs certifiés!

Et maintenant, que dire de la porte coulissante en miroir? En raison de sa capacité unique à refléter l’espace, elle avantage les petits espaces en donnant une impression de grandeur. Toutefois, il est impossible de ne pas souligner la grande fragilité de ce matériau, de même que l’entretien considérable qu’il requiert. Disons enfin qu’une porte coulissante en miroir offre le meilleur des deux mondes : elle rend possible la division de l’espace sans toutefois donner l'impression d'un cloisonnement.

La dernière et non la moindre : la porte coulissante en aluminium. Comme cette dernière est particulièrement légère, il est souvent nécessaire de la munir d’une double paroi. En raison de son aspect métallique, elle s’intègre parfaitement bien dans les décors modernes. Qui plus est, mettons en évidence son peu d’entretien, de même que la très vaste gamme de finitions dans laquelle celle-ci est disponible. Malheureusement, on ne peut passer sous silence le fait qu’une porte coulissante en aluminium conserve peu la chaleur.

Obtenir des soumissions pour un projet d'installation de porte coulissante

SoumissionRenovation.ca peut vous aider dans vos démarches pour obtenir des soumissions pour votre projet d'installation de porte coulissante. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en contact avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez recevoir des soumissions d’entreprises spécialisées.

Composez le 1 855 239-7836 pour parler avec un de nos représentants au service à la clientèle.


Dernière modification 2023-05-09

Liste des références


Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet

Soumettez un projet et obtenez gratuitement 3 soumissions!

Vous cherchez autre chose?


Table des matières


Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet

Soumettez un projet et obtenez gratuitement 3 soumissions!

Etes vous entrepreneur?

Rejoignez notre réseau et attirez de vrais clients!

Telecharger le guide de prix en rénovation

Saisir un courriel pour recevoir le guide

blog-survey-title



Articles similaires

Actualités du secteur, témoignages, technologies et autres ressources.

11 minutes de lecture

SoumissionRenovation.ca 24 Jan 2023

Le chauffage au bois d’aujourd’hui : central et performant

Le Québec est reconnu pour ses forêts majestueuses. Lorsqu’il est issu de forêts bien gérées, le bois, matière première régionale, peut représenter une belle alternative aux combustibles fossiles. Avec l’entrée en scène de nouveaux systèmes de chauffage performants, chauffer au bois au Québec, c’est tirer parti d’une richesse renouvelable. Plus performant et plus propre que jamais, le chauffage au bois, autrefois remisé au second plan, redevient une option à considérer pour réchauffer nos maisons au cours des longs mois d’hiver. Le grand retour du chauffage central au bois… ou quand le plus vieux système de chauffage au monde se remet au goût du jour… Le fonctionnement du chauffage central au bois Source : Canva Le chauffage central au bois fait partie de la tant appréciée famille des chauffages à air chaud. Sa fournaise est alimentée manuellement en bois tandis que de l’air, provenant de l’extérieur, est acheminé directement sous son foyer. Un système d'échangeur permet de récupérer la chaleur de la fumée issue de la combustion pour la transmettre à l'air frais et ainsi le réchauffer. L'air chauffé, soufflé par un ventilateur dans un circuit, permet ensuite d’alimenter les différentes pièces de la maison. Au Québec, les fournaises à bois fonctionnent le plus souvent en mode « biénergie » et généralement avec l’électricité. D’autres combinaisons sont également possibles : bois/huile ou granules/électricité ou encore en trio bois/huile/électricité. Cela permet d’éviter toute interruption de chauffage lorsque vous n’êtes pas là pour l’alimenter en bois de chauffage. Les avantages de ce système de chauffage Contrairement au foyer de bois qui ne réchauffe pas plus de quelques mètres carrés, le chauffage au bois central, comme tous les systèmes à air pulsé, permet d’obtenir une chaleur uniforme et confortable dans toute la maison en un temps record. Le système de chauffage central au bois fait merveille dans des maisons comportant des pièces nombreuses séparées par des cloisons où l’air ne circule pas naturellement. L’air étant directement apporté dans les pièces par le réseau de distribution. Plus efficaces et plus propres, ces systèmes méritent d’être considérés pour des raisons écologiques, économiques et pour leur simplicité d’utilisation. Il s’agit également d’un choix éclairé si vous habitez une région où on retrouve quantité de bois de chauffage de qualité ou si votre localité est sujette à de fréquentes interruptions de courant. Fournaise au bois et efficacité énergétique En quelques décennies, la maîtrise des principes de combustion des hydrocarbures a permis d’améliorer considérablement la performance énergétique et environnementale des différents combustibles. Sauf celle du bois… Du moins, jusqu’à récemment. Incapable de rivaliser en performance et en popularité avec des combustibles de chauffage plus modernes, le mode de chauffage le plus ancien de toute l’histoire de l’humanité a momentanément perdu du terrain. Le chauffage au bois a été, en quelque sorte, victime de sa trop grande simplicité. Comme le bois brûle facilement et réchauffe depuis la nuit des temps, pendant longtemps, personne n’a songé à chercher comment améliorer sa combustion! Qu’à cela ne tienne! Les avancées technologiques ont aujourd’hui permis de développer des appareils de chauffage au bois qui associent la simplicité et l’efficacité́ de combustion d’un feu de camp à une récupération optimale de la chaleur. En optimisant la performance, on est en prime parvenu à réduire de façon significative la quantité d’émissions de polluants puisque ces derniers sont en fait des particules non brûlées rejetées dans l’environnement. À une époque où l’on se questionne sur l’emploi des combustibles fossiles, le chauffage au bois retrouve enfin ses lettres de noblesse. L’installation d’un système de chauffage central au bois Contrairement au poêle à bois qui réchauffe par radiation la pièce où il est installé, la fournaise permet de chauffer les différentes pièces de la maison, grâce son système de tuyauterie. Comme elle dégage plus de chaleur, elle est par conséquent plus volumineuse et nécessite plus d’espace, sans oublier l’espace requis pour les conduits qui achemineront la chaleur. Toutefois, un chauffage central au bois peut très bien être installé au sous-sol avec une cheminée qui monte aux étages supérieurs. Si vous possédez déjà un système central et que vous songez à remplacer une fournaise qui n’offre plus la performance d’antan, l’installation d’un système de chauffage au bois peut être tout indiquée pour vous. Un professionnel pour vous aider à tout planifier. Savoir choisir sa fournaise au bois Source : Canva Lors de l’achat d’une fournaise au bois, la première chose à considérer est la superficie à chauffer. Pour s’assurer d’une performance adéquate, il faut choisir un appareil adapté à la taille du bâtiment où il sera installé. Le calcul de la superficie de chauffage d’un appareil est réalisé en fonction de sa capacité à conserver une température minimale acceptable. Une fournaise trop puissante entraînera une mauvaise combustion. Une fournaise d’une capacité insuffisante devra fonctionner à trop haut régime pendant de longues périodes, ce qui finira par l’user prématurément. Dans un cas comme dans l’autre, la performance sera grandement affectée. Voilà pourquoi on fait appel à un professionnel pour nous aider à trouver l’appareil qui répond parfaitement à nos besoins. Ainsi, pour un rendement optimal, on choisit une fournaise jumelant une belle efficacité de combustion à un système d’échangeur performant. À noter que la performance de la fournaise centrale variera également en fonction: de l’emplacement de l’appareil dans l’habitation, de la capacité de tir de la cheminée, du climat régional, des pertes de chaleur du bâtiment, et du type de bois utilisé. Choisir le bon combustible Les bûches traditionnelles proviennent directement de nos forêts. Un bois dense et sec brûlera mieux et plus longtemps. On privilégie le chêne, l’érable, le merisier ou le bouleau coupé dans une forêt locale. L’entreprise Bois de foyer Rive-Nord s’est taillé une place de choix dans le domaine du bois de chauffage en raison de la qualité de ses produits et de ses services. Comme le fait remarquer Sandie Taillefer, lorsqu’on veut tirer le meilleur parti de sa fournaise centrale, le choix du bois revêt une importance capitale. « Un chauffage central est un chauffage avec une combustion lente qui nécessite des bûches spécifiques [bûches de taille moyenne, NDLR]. » On divise les essences de bois en deux catégories : les bois durs et les bois mous. Les bois durs vont brûler plus longtemps et dégager plus de chaleur. Les bois mous brûlent moins longtemps, mais sont pratiques au printemps et à l’automne pour augmenter légèrement la température à l’intérieur de la maison. On estime que la chaleur dégagée par du bois bien sec serait près de deux fois supérieure à celle du bois que l’on vient de couper. Non seulement le bois vert ralentit la combustion, mais il produit généralement plus de fumée et encrasse la cheminée. Celle-ci devra donc être ramonée plus souvent afin de réduire les risques d’incendie. Pour accélérer le séchage, il est préférable de fendre le bois. On peut également se procurer du bois déjà sec. On le reconnait à ses extrémités grises et fendillées. Deux bûches frappées ensemble feront un bruit sec et sonore. Quand c’est possible, on achète son bois de chauffage au printemps. Le temps de séchage d’un bois coupé en hiver, lorsqu’il est moins gorgé de sève, sèche deux fois plus vite! De nos jours, la plupart des appareils répondent aux standards de certification EPA (Environmental Protection Agency). Mais pour diminuer de façon significative l’émission de polluants, on alimente notre système avec du bois de qualité: fendu et séché́ pendant au moins un an, entreposé à l’abri de la pluie, et comportant le moins d’écorces possible. Le chauffage central aux granules Les granules, ces petits cylindres composés de sciure compactée sans agent de liaison, sont de loin le combustible le plus écologique offert actuellement sur le marché. Elles sont renouvelables et émettent moins de particules dans l’atmosphère que le bois. Mieux encore, elles sont fabriquées à partir de résidus qui autrement s’ajouteraient à la quantité déjà trop élevée de déchets de construction. Les granules offrent à la fois une belle performance et une autonomie appréciable. Un seul chargement suffit à procurer des heures de chaleur sans que l’on ait à intervenir. Comme elles sont offertes en sacs de 40 livres, on les entrepose facilement et proprement. Enfin, l’option biénergie avec chauffage aux granules est également à considérer. Vous cherchez des experts pour un projet de climatisation et de chauffage? Remplissez le formulaire pour être mis en contact avec des entrepreneurs certifiés! Les modèles de fournaises au bois parmi les plus performantes Source : Canva La chaudière à bois d’extérieur Classic Edge Titanium HDX Brûlez moins de bois et économisez temps et argent! L’entreprise Central Boiler est le plus important fabricant de fournaises au bois à travers le monde et sa Classic Edge Titanium HDX est la plus vendue. D’une rare efficacité, cette fournaise d’extérieur nécessite jusqu’à 60 % moins de bois et brûle plus proprement. Sa chambre de combustion permet un chargement impressionnant pour des durées de combustion excédant les 48 heures. Elle permet également de brûler du bois qui n’est pas parfaitement sec (bien que ce ne soit pas optimal). Facile d’utilisation, elle nécessite un minimum d’entretien. La série Caddy par PSG Avec sa technologie de combustion de pointe et ses caractéristiques ultramodernes, le nom Caddy est réservé aux fournaises les plus propres et les plus performantes jamais conçues par PSG. Ses composantes électroniques sont ultraperformantes et son panneau de commandes tactile épuré en simplifie l’utilisation. Son rendement supérieur est assuré par un système d’échangeur qui emprisonne rapidement la chaleur dans les conduits à l’intérieur de la fournaise, limitant ainsi les pertes par la cheminée. Les appareils de la série Caddy consomment jusqu’à 30 % moins de bois de chauffage et émettent jusqu’à 80 % moins de particules dans l’atmosphère. Réglables à l’aide d’un thermostat mural, elles permettent un ajustement précis et un confort inégalé. Différentes configurations sont offertes : fournaise au bois, en combiné bois/électricité, en combiné bois/huile et annexe à bois. À découvrir dans la série… La Mini-Caddy Assez jolie pour être installée dans les pièces de vie, la Mini-Caddy est l’option rêvée pour les petites maisons et chalets de petite taille. Combinant l’esthétisme d’un poêle à bois à la performance d’une fournaise, elle allie à merveille efficacité et convivialité! La Max Caddy La fournaise centrale au bois Max Caddy communique avec une vaste panoplie de systèmes incluant thermopompes, climatiseurs et humidificateurs. Son circuit principal précâblé́ en simplifie l’installation et son panneau à écran tactile met tous les paramètres au bout de vos doigts. La fournaise à granules Caddy Alterna II de PSG Simple à utiliser, économique, propre, elle offre en prime une autonomie plus qu’enviable. Son système d’appoint électrique (offert en option) prend également la relève lorsque vous n’êtes pas présent pour l’alimenter! Parce que les granules sont plus sèches, plus petites et plus denses que les bûches traditionnelles, leur combustion est plus complète. On obtient ainsi une chaleur plus durable et plus constante. À noter que la fournaise à granules Caddy Alterna II de PSG peut même être utilisée dans les grandes villes comme Montréal. Air Bilo de Ls Bilodeau Ce système à air chaud pulsé offre une variété d’options très intéressantes comme, par exemple, une technologie sans fumée permettant de réduire les émissions de microparticules. Son efficacité énergétique promet de réduire de 40 % la consommation de bois de chauffage tout en assurant un confort inégalé durant la saison froide. La fournaise Air Bilo à air chaud pulsé peut être alimentée au bois, mais peut également fonctionner en mode biénergie bois/électricité, bois/granules ou même en mode tri énergie bois/granules/électricité. Voici un aperçu des autres options offertes : serpentin pour eau domestique, brûleur de braises, programme Novoclimat, conduit d’air froid… La fournaise hybride de Napoléon Parmi les plus propres et les plus efficaces sur le marché, ces appareils au style épuré́ passent automatiquement d’un mode de chauffage au bois à un mode de secondaire lorsque la fournaise manque de bois. Cela permet de maintenir une température confortable dans la maison même lorsque vous n’êtes pas là pour l’alimenter. Parce qu’elle fonctionne par gravité, la fournaise au bois est indifférente aux interruptions de courant! La HMF150 Cette fournaise au bois propose un système de combustion doté de tuyaux d’air en acier inoxydable permettant de produire une combustion secondaire. Grâce à une technologie ultra performante, la HMF150 ne se contente pas d’obtenir de la chaleur à partir de la combustion du bois, mais récupère également les gaz de combustion. Résultat : une chaleur accrue, une combustion plus propre, un allumage rapide, une diminution de la fréquence des entretiens de la cheminée et une importante économie de bois. Fournaise au bois : quels sont les coûts à prévoir Source : Canva Comme c’est le cas pour l’ensemble des systèmes de chauffage, les prix varient considérablement d’un appareil à l’autre. La performance influence le montant qu’on devra payer, mais également la complexité de l’installation, la simplicité d’utilisation, la polyvalence, le nombre d’heures d’autonomie, etc. On peut facilement compter dans les 3 000 $ pour l’acquisition d’une fournaise centrale au bois. Il faut ensuite ajouter les frais reliés à l’installation du système de conduits de distribution, la cheminée et le conduit d’apport d’air de l’extérieur permettant d’accroître la performance. Vous réalisez donc une économie considérable si votre maison possède déjà une installation de soufflage d'air et que votre cheminée est aux normes. Viennent ensuite les frais à débourser pour le combustible. Le Bureau de l’efficacité et de l’innovation énergétiques du Québec estime qu’il faut annuellement 10 cordes de bois pour chauffer une maison de 2000 pi², âgée de 20 ans et dotée d’une installation au bois haute efficacité, certifiée EPA. Au début de l’hiver 2023, le prix de la corde de bois varie entre 110 $ et 150 $ pour une corde de bois. On peut ainsi s’attendre à débourser jusqu'à 1 500 $ pour l’année. (Vérifier les tarifs auprès de votre fournisseur local, car les prix varient grandement d’une entreprise à une autre.) Une fournaise à granules est souvent plus dispendieuse à l’achat. Elle peut facilement coûter plus de 7 000 $ avant l'installation dont les coûts varieront en fonction de la taille de la maison, de l'état de la cheminée et des différents systèmes qui y seront connectés. Certains modèles sophistiqués comportent une réserve dotée d’un système qui aspire automatiquement les granules. Pour ce qui est des granules, chaque sac se vend entre 5 $ à 8 $ et dure environ 26 heures. On peut donc estimer qu’il coûterait autour de 900 $ pour chauffer la maison d’octobre à avril. Le gouvernement offre des subventions avec son programme Chauffez vert.

5 minutes de lecture

SoumissionRenovation.ca 23 Jan 2023

Tout savoir sur le chauffage de piscine au bois

Qui n’aimerait pas profiter de sa piscine toute l’année, même pendant les périodes froides? La solution pour avoir une eau chaude et se baigner, c’est de s’équiper d’un système de chauffage pour piscine. Le chauffage de piscine au bois est efficace pour réchauffer l’eau de sa piscine à moindre coût. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur ce type de chauffage de piscine et sur les produits disponibles sur le marché. Caractéristiques et fonctionnement d'un chauffage de piscine au bois Source : Canva Pour chauffer l’eau de votre piscine extérieure, optez pour un chauffe-eau à bois à haute flamme, capable de relever la température de l’eau au niveau adéquat, afin de vous permettre de prolonger le plus longtemps possible vos moments de baignades. Le chauffage de piscine au bois est une alternative écologique aux systèmes de chauffage classiques comme la thermopompe, les panneaux solaires ou le réchauffeur électrique. Il permet de chauffer l’eau du bassin sans avoir recours au gaz, à de l’huile de chauffage ou encore à l'électricité. Il fonctionne, comme son nom l'indique, avec du bois qui est une source d’énergie renouvelable et peu coûteux. Pour réchauffer une piscine au bois, on utilise généralement un poêle à bois dont l’utilisation est relativement simple. En effet, il suffit d’introduire un tube de cuivre à l’intérieur d’un poêle allumé au feu de bois. L’eau froide de la piscine est par la suite pompée et aspirée dans le tube où elle sera chauffée par le feu avant d’être reconduite vers la piscine. Ce système de chauffage fonctionne comme celui d’un chauffe-eau thermodynamique. Afin qu’il soit le plus efficace possible, il faut monter des murs de pierres et de briques autour des parois du poêle. Il faut également penser à enlever régulièrement les cendres accumulées dans le poêle afin de garder le feu allumé. De plus, pour garantir un meilleur réchauffement de l’eau, il est important de rapprocher au maximum les flammes du tuyau. Assurez-vous aussi d’avoir du bois en quantité pour éviter que votre stock ne s’épuise et que cela fasse baisser le niveau de chauffage. Les avantages de chauffer sa piscine au bois Source : Canva Opter pour un système de chauffage de piscine au bois revêt plusieurs avantages, surtout pour ceux qui ont du bois à portée de main: Il permet de faire des économies : le chauffage de piscine à l’électricité peut très vite faire grimper les factures d’électricité. Le chauffage au bois est une bonne alternative pour réduire sa consommation énergétique. Il suffit de trouver une entreprise proche de chez vous capable de vous fournir du bois à des prix raisonnables. Il est plus écologique que les autres systèmes de chauffage : la plupart des systèmes de chauffage de piscine moderne utilisent des énergies qui ne sont pas renouvelables, comme l’électricité ou le gaz. Alors que le bois quant à lui est une ressource renouvelable. En effet, lorsqu’un arbre est abattu, un autre peut être planté pour le remplacer. Ainsi, réchauffer sa piscine au bois permet non seulement de profiter d’une eau chaude et chaleureuse, mais aussi de limiter l’empreinte carbone de votre maison. Il est facile à utiliser : l’utilisation du chauffage de piscine au bois est plutôt simple. Il ne requiert pas un radiateur de chauffage ou un réservoir d’en-tête séparé. Sa grande cheminée permet d’y insérer des morceaux de bois de tailles considérables. Il suffit d’y introduire une bonne quantité de bois pour qu’il brûle longtemps. Les inconvénients Chauffer sa piscine au bois peut, malgré tout, avoir des inconvénients qu’il est important de noter ici. Cet appareil de chauffage est efficace pour les petits bassins. Mais il faut savoir qu'il ne convient pas nécessairement aux grandes piscines dont le réchauffement requiert une très grande quantité de bois. Ce qui pourrait être fâcheux si vous n’avez pas du bois en permanence à votre disposition. De plus, si vous choisissez ce système de chauffage pour votre piscine, sachez que vous aurez à préparer en permanence les bûches de bois afin d’éviter que le feu ne s’éteigne. Vous cherchez des experts pour un projet de climatisation et de chauffage? Remplissez le formulaire pour être mis en contact avec des entrepreneurs certifiés! Exemples d’appareils de chauffage de piscine au bois et leurs prix Source : Canva Au Québec, il existe plusieurs modèles d’appareils de chauffage de piscine au bois sur le marché, chacun ayant des caractéristiques propres. Nous allons citer quelques-uns d’entre eux et leurs prix : Chauffe-eau Bilovax de la marque L.S. Bilodeau Avec sa technologie brevetée sans fumée, ce chauffage au bois permet d’augmenter la température de l’eau de piscine de façon efficace. Il réchauffe l’eau de 6 à 15°F par jour, selon la taille du dispositif et du type de piscine. En effet, ce chauffage de piscine au bois est disponible dans deux formats. Ce chauffe-eau peut desservir les piscines hors sol et les piscines creusées. Il est aussi bien adapté pour les zones urbaines que pour les zones rurales. Matière: acier inoxydable Puissance: jusqu'à 250 000 BTU Dimension de la chambre à combustion: 25po x 32po x 25po ou 31,5po x 45po x 39po Installation: en extérieur Prix: entre 1 900$ et 2 800$ Chauffe-eau Performance de Chauf-Eau-Bois Il dispose d’une entrée d’air contrôlée manuellement et possède une conception à triple parois. Il présente l'avantage de dégager très peu de fumée. Il est capable de chauffer une piscine de 21 pieds 3 à 7 °F par jour ou un spa de 8 à 15 °F par heure. Il est recommandé pour les zones rurales. Matière: acier inoxydable Puissance: jusqu'à 60 000 BTU Dimension de la chambre à combustion: 26po x 16po x 17po Installation: en paroi de la piscine Prix: environ 1 150$ Chauffe-eau Ambiance de Chauf-Eau-Bois C'est le plus abordable, des trois modèles présentés dans notre article. Ce chauffe-eau est adapté pour les piscines au chlore ou au sel. Avec ses 30 000 BTU en moyenne, il est capable de chauffer une piscine de 21 pieds 2 à 4 °F par jour. Comme le modèle Performance, il est recommandé pour une utilisation en milieu rural. Lorsque ce chauffage au bois est en fonction,il est recommandé de faire circuler l'eau en permanence. Matière: acier inoxydable Puissance: jusqu'à 60 000 BTU Dimension de la chambre à combustion: 20po × 20po x 16po Installation: en paroi de la piscine Prix: environ 700$

6 minutes de lecture

SoumissionRenovation.ca 04 May 2023

Calculez le nombre idéal de BTU pour votre thermopompe

Lorsqu’on vit au Québec, où les températures varient considérablement, la notion du confort est d’abord et avant tout liée au système de chauffage et de climatisation. La thermopompe est sans contredit l’une des options favorites des Québécois. Que ce soit pour rafraîchir la maison en été ou la chauffer en hiver, elle augmente le confort tout en améliorant l’efficacité énergétique. À condition de bien calculer le nombre de BTU dont vous avez besoin. La méthode de calcul du nombre de BTU d’une thermopompe centrale ou murale Source : Canva Le BTU, c’est quoi au juste? Le BTU (British Thermal Unit) est une unité de mesure universelle qui définit la quantité de chaleur nécessaire pour élever la température d’une livre d’eau d’un degré Fahrenheit à une pression constante. Plus simplement, il s’agit de la quantité de chaleur produite ou absorbée par un appareil lorsqu’il est utilisé pour chauffer ou refroidir un espace donné. Il est important de savoir que les besoins en BTU varient selon les saisons. Ainsi, la puissance nécessaire ne sera pas la même s’il s’agit de chauffer un espace ou plutôt de le rafraîchir. Sachant cela, on comprendra qu’il ne suffit pas de calculer la dimension d’un espace donné pour savoir quelle puissance de thermopompe est nécessaire. Calculer la puissance nécessaire par pied carré Source : Canva Pour déterminer le nombre de BTU requis pour une thermopompe murale, on utilise généralement la règle « du pouce ». On mesure ainsi la surface de la pièce à climatiser ou à chauffer en pieds carrés en multipliant sa largeur par sa longueur. On voudra une puissance de 1000 BTU pour 100 pieds carrés. Néanmoins, dans le cas d’un espace assez vaste (1000 à 1200 pieds carrés), on optera pour un appareil de 12 000 BTU, alors que pour un espace plus restreint, on préférera une thermopompe d’une puissance de 9000 BTU. Enfin, dans une pièce à aire ouverte comptant plusieurs fenêtres ou un plafond cathédral, on optera plutôt pour une puissance de 15 000 BTU. Comme si cela ne suffisait pas, avant d’arrêter votre choix sur un appareil, il faut tenir compte d’autres facteurs tels que : le nombre d’étages ou de paliers l’emplacement de l’appareil l’ensoleillement que reçoit la pièce le nombre de fenêtres et la grandeur de celles-ci la hauteur des plafonds l’isolation de la maison les fuites d’air, etc. Autant dire que le calcul n’est pas simple. On peut utiliser la même règle « du pouce » pour une thermopompe centrale, mais on devra ensuite doubler le résultat pour obtenir une estimation de la puissance requise. L’air devant être diffusé à travers un réseau de ventilation, on aura besoin d’une plus grande puissance. Le rendement des thermopompes centrales peut également être mesuré en tonne de climatisation, une tonne équivalant à 12 000 BTU. On estime alors environ une tonne pour 750 pieds carrés. Ainsi, pour une maison de 1500 pieds carrés (excluant garage et sous-sol), on optera pour une thermopompe de 2 tonnes. Pour une maison de même dimension, dont la fenestration est importante ou l’isolation insuffisante, on préférera 2,5 tonnes. En cas de doute, demandez l’avis d’un professionnel pour vous assurer d’avoir une thermopompe qui répond adéquatement à vos besoins en matière de climatisation et de chauffage. Vous cherchez des experts pour un projet de climatisation et de chauffage? Remplissez le formulaire pour être mis en contact avec des entrepreneurs certifiés! Comment déterminer la puissance requise pour une thermopompe? Source : Canva La méthode de calcul simplifié Si on veut utiliser cette méthode, voici ce qu’il faut retenir : pour chaque pied carré d’espace de vie, il faut approximativement 30 BTU de puissance pour chauffer, et 15 BTU de puissance pour climatiser. Combien de BTU pour chauffer une maison? Pour le savoir, multipliez la largeur de l’espace à chauffer par sa longueur. Multipliez le résultat par 30 et vous obtiendrez le nombre de BTU nécessaire pour chauffer la pièce. Comment calculer le nombre de BTU pour climatiser une maison? Pour le savoir, multipliez la largeur de l’espace à climatiser par sa longueur. Multipliez le résultat par 15 et vous obtiendrez le nombre de BTU nécessaire pour climatiser la pièce. La puissance requise pour votre thermopompe À partir des résultats obtenus, il faut à présent trouver un juste milieu. Si l’on se fie uniquement au résultat du calcul pour le chauffage, on optera pour un appareil trop puissant pour nos besoins en été. À l’inverse, si l’on se fie au nombre de BTU recommandé pour la climatisation, on choisira une thermopompe dont la puissance est insuffisante pour chauffer l’espace en hiver. Voici l’exemple d’un calcul pour un espace mesurant 24 pieds sur 30 pieds. 24 pieds x 30 pieds = 720 pieds carrés 720 pieds carrés x 30 BTU = 21 600 BTU (chauffage) 720 pieds carrés x 15 BTU = 10 800 BTU (climatisation) Selon les calculs, il faudra un appareil d’environ 21 600 BTU pour chauffer l’espace donné et 10 800 BTU pour le climatiser. Une thermopompe d’une puissance variant entre 15 000 et 18 000 BTU permettrait de trouver un équilibre entre les besoins énergétiques de chauffage et de climatisation. À CONSIDÉRER : Selon Ressources Naturelles Canada, le résultat obtenu devrait combler 125 % des besoins de climatisation. Ainsi, si selon le calcul on estime avoir besoin d’une puissance de 20 000 BTU/h pour que la maison soit confortable en été, on devrait installer une thermopompe d’une capacité de 25 000 BTU/h. L’appareil répondant à ce critère devrait ainsi répondre à 80-90 % de la demande en chauffage annuelle. On obtiendrait ainsi le meilleur rapport rendement coût. Pourquoi est-il important de calculer la puissance adaptée à vos besoins? Source : Canva Avant même d’évaluer le côté pratique des différentes fonctionnalités ou la performance énergétique de l’appareil, il faut déterminer la puissance dont on a besoin. Un choix inapproprié peut avoir des conséquences regrettables. Une thermopompe d’une puissance insuffisante ne parviendra pas à offrir la chaleur souhaitée lors des journées les plus froides ou la fraîcheur recherchée lorsque la température avoisine les 30 degrés. Elle fonctionnera sans cesse à plein régime, sans parvenir à répondre à la demande. Cela aura non seulement pour effet de l’user prématurément, mais cela fera également gonfler la facture d’électricité. Une thermopompe trop puissante, en revanche, passera constamment du mode «en marche» au mode «arrêt», puisque même à sa puissance la plus faible, elle atteindra la température demandée trop rapidement. L’appareil parviendra difficilement à déshumidifier puisqu’il s’arrêtera constamment pour ensuite repartir. La température sera inégale et la maison inconfortable. Enfin, le mode de fonctionnement occasionnera l’usure prématurée des pièces, en plus d’entraîner une accumulation de glace sur l’unité extérieure. Bref, dans un cas comme dans l’autre, si la puissance n’est pas adaptée aux besoins de l’espace à chauffer ou à refroidir, l’appareil subira des dommages importants, occasionnera des frais de réparation qui auraient pu être évités, et aura une durée de vie limitée. N’oubliez pas de vous renseigner sur les subventions et financements disponibles. Des subventions sont offertes via les programmes Rénoclimat de Transition énergétique Québec et Thermopompes Efficaces d’Hydro-Québec. Le premier propriétaire d’une maison neuve homologuée Novoclimat peut également obtenir une subvention en faisant installer une thermopompe parmi les modèles éligibles.

9 minutes de lecture

Cynthia Laferrière 29 Apr 2023

Conseils sur la rénovation de lieux patrimoniaux au Québec

Partout dans la Belle Province, les éléments architecturaux uniques et vieillots ne manquent pas de nous rappeler l’histoire qui a façonné notre territoire. Malheureusement, ces bâtiments propres à cette signature visuelle emplie de charme peinent à survivre et se voient négligés, voire désertés. Si vous êtes propriétaire d’un tel édifice, sachez que vous avez l’obligation de l’entretenir dans les règles de l'art et que des lois très strictes encadrent les travaux que vous voudriez réaliser. De même, il existe plusieurs cadres réglementaires à respecter selon la ville et le classement du lieu. C’est pourquoi il est important de bien se renseigner avant d’entamer une quelconque modification ou rénovation à votre immeuble patrimonial. En vous conformant, vous éviterez des amendes salées, certes, mais surtout, vous participerez à la sauvegarde du patrimoine culturel québécois. Comment savoir si une maison ou un immeuble est classé comme un bien patrimonial culturel? Source: Canva Il va sans dire que le champ lexical entourant le sujet du patrimoine culturel est plutôt complexe et précis. En effet, le mode d’évaluation de l’intérêt patrimonial établit la valeur de l’élément visé aux fins de classement, catégorisation et désignation, dans le but d’appliquer les règles ou lois appropriées. D’abord et avant tout, voici une liste non exhaustive des termes que vous devez connaître : Immeuble patrimonial protégé : bien immobilier possédant le statut de « classé » ou « cité » et qui présente un intérêt pour sa valeur archéologique, architecturale, artistique, emblématique, ethnologique, historique, paysagère, scientifique ou technologique. Immeuble inventorié : fait partie d’un inventaire vu sa valeur patrimoniale. Une MRC doit concevoir, et ce avant avril 2026, un inventaire complet des immeubles à valeur patrimoniale construits sur son territoire avant 1940 (ou plus récemment s’il se conforme aux caractéristiques du statut patrimonial) afin d’accroître les connaissances et contrôler les travaux, l’entretien et la démolition de ces lieux. Immeuble ancestral : appellation liée à l’âge avancé d’un immeuble. S’il n’est pas nommé officiellement comme bien patrimonial, le propriétaire est exempté des responsabilités reliées à la Loi sur le patrimoine culturel, mais doit assurer l’entretien et tout de même inscrire son bien dans l’inventaire du patrimoine. Site patrimonial : lieu, ensemble d’immeubles ou territoire qui présente un intérêt pour sa valeur archéologique, architecturale, artistique, emblématique, ethnologique, historique, identitaire, paysagère, scientifique, urbanistique ou technologique. Citation (bien cité) : protection légale et reconnaissance officielle de la valeur patrimoniale recourues par une municipalité ou une communauté autochtone pour assurer la sauvegarde et la mise en valeur d’un immeuble (ou un site) et dont la conservation a un intérêt pour la collectivité. Classement (bien classé) : statut donné par le ministre de la Culture et des Communications à un bien patrimonial dont la connaissance, la protection, la mise en valeur ou la transmission comporte un intérêt public. Déclaration (bien déclaré) : attribution provenant du gouvernement québécois à un site patrimonial, en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel. Désignation (bien désigné) : statut conféré par le gouvernement québécois, en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, à un paysage, un élément immatériel, un personnage, un événement ou un lieu historique. Consultez le Répertoire du patrimoine culturel du Québec pour connaître le statut de votre propriété. Vous cherchez des experts pour votre projet de rénovation de maison? Remplissez le formulaire pour être mis en contact avec des entrepreneurs certifiés! Lois et obligations à respecter pour modifier des lieux patrimoniaux Source: Canva Le gouvernement a adopté, en 2021, le Projet de loi 69 qui modifie la Loi sur le patrimoine culturel (LPC) ainsi que la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme (LAU) dans les buts de protéger et redorer le patrimoine immobilier du Québec. Comme mentionné plus tôt, si vous êtes l’heureux propriétaire d’un bâtiment patrimonial, vous devez obligatoirement : Préserver sa valeur et son bon état Obtenir une autorisation et respecter les directives avant de l’altérer, le restaurer, le réparer, le modifier, le démolir ou le déplacer Chercher une autorisation avant de le vendre, donner, léguer ou céder en emphytéose (bail) Transmettre à votre direction régionale un avis préalable de vente ou d'acquisition 60 jours avant de le vendre ou lors de son acquisition Informez-vous auprès du conseil de votre municipalité afin de connaître les consignes en vigueur et d’obtenir les permis ou certificats d’autorisation nécessaires. Ces derniers seront analysés selon les critères suivants : Les conséquences des travaux envisagés La catégorie de l'immeuble La valeur patrimoniale et les éléments caractéristiques La mise en valeur L’intégrité, l’authenticité et le respect des savoir-faire traditionnels L’aménagement paysager La compatibilité des matériaux La cohérence et la considération de l’architecture, la structure et les composantes Rénovation de bâtisses patrimoniales Avant de procéder aux travaux sur un immeuble patrimonial classé, situé dans une aire de protection ou sur un site patrimonial classé ou déclaré, vous devrez remplir un formulaire pour faire une demande d’autorisation de travaux et le soumettre au service d’urbanisme de votre municipalité. Il est possible qu’on vous demande ultérieurement de fournir des renseignements ou documents supplémentaires pour analyser votre dossier. Une fois la permission obtenue, vous disposerez d’un an pour commencer les travaux. Ces délais dépassés, ou si les travaux sont en pause pendant plus d’un an, l’autorisation vous sera enlevée. En cas de retrait, de refus, ou de conditions que vous désirez contester, vous pouvez demander une révision de décision, apporter des modifications à votre projet ou carrément proposer un nouveau projet. Entretien d'immeubles du patrimoine Source: Canva La loi ayant été resserrée pour assurer un meilleur contrôle des normes s’appliquant aux immeubles patrimoniaux, une municipalité a le droit d’exiger d’un propriétaire qu’il répare ou entretienne son bâtiment. Si un inspecteur considère ce dernier comme délabré ou trop usé par les années, un avis sera émis, indiquant les travaux exigés pour préserver la valeur architecturale patrimoniale ainsi que le délai accordé pour les exécuter. En cas de vétusté, il est aussi possible que votre bien soit inscrit au registre foncier avec l’avis de détérioration. Exemples de travaux d’entretien recommandés : Toiture qui fuit Parements, revêtements ou murs extérieurs écroulés Cadres et châssis détériorés Présence de moisissures Isolation, installations sanitaires ou aération désuètes Etc. Restauration de maisons patrimoniales La préservation tend à consolider certains éléments structuraux ou à prévenir et retarder la dégradation des caractéristiques d’origine. La restauration, quant à elle, vise la remise en état ou le remplacement des composantes d’origine en respectant les types de matériaux et le savoir-faire traditionnels. C’est souvent le cas, par exemple, avec les revêtements de brique où seul un maçon expérimenté sait comment restaurer un mur ancien, malgré l’impossibilité de retrouver exactement les mêmes matériaux. Pour que des travaux soient admis, en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, les interventions doivent répondre à certaines conditions. Dans le cas d’un bien protégé par le gouvernement ou le ministre de la Culture et des Communications, une autorisation de restauration ou de consolidation de vestiges doit être émise par lesdites institutions. De plus, les travaux ne peuvent être réalisés que par ces spécialistes : Un entrepreneur détenant la licence appropriée à la RBQ Un artisan membre du Conseil des métiers d’arts du Québec Un restaurateur du Centre de conservation du Québec ou accrédité par l’Association canadienne des restaurateurs professionnels. Démolition de bâtiments patrimoniaux Ici aussi, la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme fut resserrée pour permettre aux municipalités de s’impliquer plus directement et d’établir leurs conditions. À titre d’exemple, le comité exécutif de la ville de Québec peut maintenant obliger un propriétaire à reconstituer à ses frais un immeuble démoli illégalement ou à payer une contravention dont le montant s’élève entre 10 000$ et 1 140 000$. Outre l’opinion des MRC (un comité composé de trois membres du conseil municipal), l’avis du Conseil du patrimoine culturel du Québec est requis pour la démolition totale d’un bâtiment principal patrimonial. Si celui-ci date d’avant les années 40, une autorisation provenant du Ministère de la Culture et des Communications est également nécessaire. Les critères d’admissibilité à un tel projet d’envergure se réfèrent à la valeur archéologique, architecturale, artistique, emblématique, ethnologique, historique, paysagère, scientifique, sociale, urbanistique ou technologique. Et ce, incluant ou non les immeubles inventoriés, cités, classés ou se trouvant sur un site patrimonial. Une fois la demande de démolition complétée auprès de votre municipalité, le permis vous sera délivré dans un délai de 90 jours. Ce qui laisse le temps aux différents intervenants et ministères de bien analyser le dossier et d’éviter qu’un acte irréversible ne soit commis. Certaines expertises en matière de salubrité, d’intégrité du bâtiment, de contraintes naturelles ou autres peuvent faire partie du processus décisionnel. Les subventions disponibles pour la rénovation d'une maison patrimoniale Source: Canva À Montréal, il existe un Programme d’aide à la restauration et à la rénovation des bâtiments patrimoniaux qui offre des subventions aux propriétaires de bâtisses ou maisons patrimoniales. Les types de travaux admissibles (restauration, conservation, rénovation, reconstruction, transformation, réfection et mise à jour sécuritaire) sont établis au cas par cas, selon la classification du bâtiment et les travaux prévus. Pour avoir accès à ces remboursements, les frais doivent totaliser au minimum 5 000$. Pour compléter une demande en bonne et due forme, vous aurez besoin des documents suivants : Formulaire de demande de subvention Copie des demandes de permis et d’autorisation Preuve que vous êtes le dernier propriétaire inscrit au registre foncier Résolution identifiant un signataire autorisé à agir au nom du propriétaire Échéancier prévu des travaux Soumissions d’entrepreneurs ainsi qu’une copie de leur licence valide Liste des coûts des travaux et frais professionnels, incluant le montant des permis requis Lettre ou état de compte d’une institution financière confirmant que le propriétaire a les moyens de couvrir les frais non-subventionnés Photocopie des plans et devis Photo du bâtiment précisant la zone des travaux Les dépenses suivantes sont majoritairement admissibles aux subventions : Honoraires des professionnels avant et pendant les travaux Frais afférents à la commande d’études et expertises Audit technique réalisé par un professionnel Analyses et interventions d’un spécialiste en archéologie Travaux et matériaux de restauration Acquisition ou changement d’un système de protection contre les incendies Fabrication et installation d’une plaque d’identification Intégration d’une œuvre à l’architecture ou à l’environnement du bâtiment patrimonial Chaque ville et/ou province possède son programme de financement. Renseignez-vous, car vous ne serez autorisé à débuter les travaux qu’une fois la confirmation d’aide financière obtenue.

7 minutes de lecture

SoumissionRenovation.ca 27 Jan 2023

Tout savoir sur le chauffage au propane

Parmi toutes les options qui s’offrent à vous en matière de chauffage, celui au propane possède certains avantages dont nous parlerons dans cet article. Les 5 avantages du chauffage au propane Source : Canva Le chauffage propane a des caractéristiques qu’aucun autre système de chauffage ne combine. Il est propre, confortable, sécuritaire, rentable et économique. 1. Le propane est une énergie propre Parce que nous sommes tous affectés par les changements climatiques, sachez que le chauffage au gaz propane permet une combustion qui ne libère que deux éléments : de la vapeur d’eau et du dioxyde de carbone (CO2). Bien que le dioxyde de carbone soit responsable de l’effet de serre, le propane est, avec le gaz naturel, l’énergie fossile la plus propre en émission de CO2. C’est exactement la raison pour laquelle Denis Quintal de la compagnie Entretien Universel affirme justement que «Le chauffage au propane est plus écologique que le chauffage au mazout.» Pour chaque million de Btu (British thermal unit) consommé, seules 138,63 livres (62.88 kg) de CO2 sont relâchées dans l’atmosphère. À titre de comparaison, ce sont 163,45 livres (74.14 kg) de CO2 qui sont émis par les chauffages au fioul. Si l’extraction est souvent pointée du doigt, il faut savoir que même le rapport du GIEC de 2004 préconise l’installation d’unités de production d’énergie au gaz. 2. Le confort du chauffage au propane Le chauffage propane présente de très intéressantes caractéristiques, puisque la chaleur qu’il répand permet d’obtenir : Un bon taux d’humidité dans l’air, Une précision de réglage au degré près, Une chaleur douce et homogène. Quant on sait que l'air sec à l’intérieur d’une maison peut entraîner des saignements de nez, des congestions nasales, des problèmes respiratoires ou encore entraîner une dégradation des meubles et planchers en bois, il n’y a plus de raisons d’hésiter. 3. Une meilleure rentabilité Le chauffage au gaz propane est un système naturellement rentable grâce à son mode de fonctionnement. En effet, ces appareils sont capables de produire une plus grande chaleur que les autres combustibles tout en fonctionnant par intervalle et non en continu. Il vous permet donc d’économiser de l’énergie en ne fonctionnant pas inutilement. 4. Un gain économique à court et long terme En fonction de la taille de votre maison, de la surface de vos pièces et du nombre de personnes vivant dans votre foyer, la facture d’électricité peut être amoindrie. Surtout si vous utilisez le propane comme source de chauffage d'appoint uniquement au besoin. Plus important encore : le propane assure une longue durée de vie à vos fournaises, jusqu’à 20 ans, alors qu'une thermopompe électrique doit être remplacée après 10-15 ans d'usure. 5. Le chauffage propane est sûr L’installation est réalisée par un professionnel disposant d’un certificat de qualification en matière de gaz. Il est important de le préciser, car, comme le dit Denis Quintal : «La majorité des problèmes d’un système de chauffage au propane arrivent à cause des erreurs humaines.» Ce professionnel nous a également appris qu'il faut se baser soit sur le Code du bâtiment B-149, soit sur le Code du manufacturier. À cela s’ajoute la qualité de votre matériel. Vous pouvez vérifier la qualité des appareils de chauffage installés chez vous grâce aux sceaux et aux étiquettes de certification. Seuls des organismes de certifications accrédités peuvent apposer un certificat, dont l’Association canadienne de normalisation (CSA), le Laboratoire des assureurs du Canada (ULC) ou encore Les Services d’essais Intertek. Vous cherchez des experts pour un projet de climatisation et de chauffage? Remplissez le formulaire pour être mis en contact avec des entrepreneurs certifiés! Types de systèmes de chauffage au gaz propane Source : Canva Les chaudières, comme les fournaises, font partie des brûleurs atmosphériques. Les foyers et les poêles entrent, quant à eux, dans la catégorie des brûleurs à air pulsé. Les foyers et poêles sont rarement utilisés pour chauffer toute une résidence, au contraire des chaudières et des fournaises. L’avantage de la chaudière est son caractère silencieux. Par contre, le temps avant qu'il atteigne son point de chaleur idéal est relativement important. Au contraire, la fournaise est plus bruyante, mais elle chauffe beaucoup plus rapidement et garantit un confort optimal. Quant à l’option d’un système mural, sachez qu’il existe des appareils à combustion scellée, avec des thermostats sur l’appareil ou à distance. Monsieur Quintal recommande de choisir les BTU en fonction du nombre de pieds carrés à chauffer. Il ajoute que le chauffage mural avec ventilateur distribue la chaleur par le bas pour couvrir une plus grande surface et que celui sans ventilateur permet à la chaleur de monter dans la pièce. Les appareils sont plutôt jolis et coûtent de 900$ à 2000$. Chaudières au propane Il existe deux types de chaudières au propane : Les chaudières à condensation, Les chaudières à basse température. Les premières ont un rendement de 105%, tandis que les secondes offrent un rendement de 95%. Elles sont raccordées à des tubes dans lesquels circule de l’eau chaude. Ce sont d'ailleurs les chaudières à basse température qui sont dédiées aux planchers chauffants. Planchers chauffants Le plancher chauffant est un exemple type de chauffage : Il ne génère pas de poussière, Il ne prend pas de place, Il produit une chaleur homogène. L’air chaud montant naturellement vers le haut de la pièce, l’avantage du plancher chauffant est de garantir une température uniforme à n’importe quelle hauteur. Chauffage à eau chaude Il accompagne souvent les planchers à eau chaude. Pourquoi? Parce qu'en cas de va-et-vient important, comme quand vos enfants entrent et sortent sans arrêt de la maison, un plancher chauffant peut ne pas suffire pour maintenir la pièce principale au chaud. C’est la raison pour laquelle vous pouvez également installer un chauffage à eau chaude dans la pièce la plus exposée au froid (entrée principale ou couloir en relation avec le garage). Chauffage à air chaud Appelé aérotherme, le chauffage à air chaud au propane est idéal pour être installé sur le plafond d’un garage, d'une serre, d’un entrepôt ou d’une ferme. La chaleur se répartit par convection entre le corps chauffé et l’air. Un ventilateur permet d’augmenter le coefficient de convection. Prix et caractéristiques de certains appareils de chauffage au propane Source : Canva Chauffage radiant au propane Il s’agit d’un chauffage tubulaire. Une flamme est initiée dans le tube grâce à un brûleur. Un ventilateur répartit la chaleur dans le tuyau et un déflecteur l’oriente vers la zone à chauffer. Ce système peut produire jusqu’à 30 000 BTU pour chauffer un espace de 500 pi² (46 m²). Ne pas utiliser dans une salle de bain, les chambres ou dans un véhicule. Prix Mr. Heater : 995.95$ Radiateur portatif au propane Un petit plus pour les travaux extérieurs, votre garage, votre atelier, ou même votre patio, profitez d'un radiateur portatif pour vous réchauffer. L'appareil de Mr. Heater de 18 000 BTU pèse 10kg et possède une bouteille de gaz de 9 kg pour la modique somme de 229$. Pour un usage extérieur seulement. Chauffage pour chalet et garage Vous cherchez une fournaise qui puisse chauffer l’ensemble de votre chalet ou de votre garage? Avec une puissance de 55 000 BTU, une fournaise au propane est le chauffage qu’il vous faut. Prix : 2 503$ Chauffage propane pour roulotte Les roulottes et motorisés sont, la plupart du temps, chauffés avec une fournaise à gaz propane. Ce système de chaufferette est relié à une source de courant de 12V qui permet de faire fonctionner un ventilateur qui répartit l’air chaud dans la structure. Prix de la chaufferette Olympian Wave-3 Catalytic : 289.99$.


Vous cherchez un entrepreneur?

Soumettez un projet et recevez 3 soumissions gratuites maintenant !